Pas de reprise

Le Ministère vient de publier la liste des activités pouvant reprendre. Le tir à l'arc est concerné.
Vous trouverez en document associé la fiche technique concernant notre activité

Comme vous pouvez le constater à sa lecture et contrairement à ce que nous pensions pouvoir faire afin que les Archers du Chapitre puissent de nouveau tirer, nous sommes dans l'obligation d'attendre des jours meilleurs. En effet les contraintes sont trop importantes

1/ Nous tirons exclusivement en salle. Donc de fait nous ne remplissons pas la condition essentielle qui est le plein air.

2/ Le gymnase est fermé  jusqu'au 31 mai minimum par arrêté Municipal. Toutefois nous pensions demander à la Mairie de pouvoir y entrer juste pour accéder à notre matériel et permettre l'implantation de quelques cibles en extérieur. Logiquement les beaux jours venant cela était jouable. 

C'est désormais impossible au regard des contraintes précisées dans la fiche technique. "les archers doivent rester éloignés les uns des autres d'au moins 2 mètres même pour l'installation".  1 paillon pèse environ 25 kgs donc difficilement portable pour 1 personne et ne mesure que 1.28 mètre de diamètre....  Même si nous pouvions trouver une solution à ce problème, les autres contraintes sont trop importantes.  Nous ne sommes pas en mesure d'appliquer les mesures  de la page 2 de la fiche technique. C'est beaucoup trop lourd à gérer. Nous ne sommes que des bénévoles. Si nous avions un salarié permanant pourquoi pas, et encore...

C'est donc avec  un profond regret que nous nous voyons dans l'obligation de retarder la reprise de notre activité. 

Si toutefois une nette amélioration de la situation actuelle avec un assouplissement des contraintes survenait, nous verrions éventuellement avec la Mairie pour obtenir l'autorisation d'ouvrir des séances le mercredi et le week-end en juin et les week-end de juillet et août.

Nous reviendrons vers vous dès que nous aurons de plus amples informations.

Attention à vous


Commentaires

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.